Il existe deux façons de rapporter les paroles de quelqu’un :

a.    Le discours direct transmet directement les paroles d’une personne, telles qu’elle les a prononcées. Dans un texte, ces paroles sont mises entre guillemets.

                      Il a dit : « Viens, tu peux t’approcher sans crainte » .

b.    Le discours indirect transmet les paroles d’une personne par l’intermédiaire de quelqu’un d’autre. Le discours indirect est introduit par la conjonction ‘que’ (+ verbe conjugué) ou par la préposition ‘de’ (+ infinitif).

                      Il m’a dit de venir.
Il a dit que je pouvais m’approcher.

Pour sauvegarder la signification de la phrase d’origine, il faut effectuer quelques transformations dans la phrase. Observez le tableau ci-dessous.

 

Les pronoms

 

Elle a crié : « Je me suis blessée ».

Elle a crié qu’elle s’était blessée.

 

Les temps des verbes

 

Il a affirmé : « Je ne l’ai pas revu ».

Il a affirmé qu’il ne l’avait pas revu.

 

Les modes des verbes

 

Il me dit : « Viens ».

Il me demande de venir.

 

Les indicateurs de temps et de lieu

 

« Je te retrouverai ici, demain », m’a-t-il promis.

Il m’a promis qu’il me retrouverait à cet endroit le lendemain.

 

1.    La transformation du temps des verbes :

Lorsque le verbe qui introduit le discours indirect se trouve au présent ou au futur, rien ne change. Mais si ce verbe se trouve au passé, il faudra adapter le temps des verbes du discours rapporté.

présent –> imparfait
passé composé –> plus-que-parfait
futur  simple –> conditionnel présent
futur antérieur –> conditionnel passé

2.    Transformation du mode des verbes :

L’impératif du discours direct est remplacé au discours indirect par la préposition ‘de’ + infinitif comme en néerlandais.

         Venez !         Il m’a demandé de venir
Kom !           Hij heeft me gevraagd te komen.

 3.    Transformation des pronoms personnels et possessifs :

La transposition au discours indirect modifie le lien grammatical entre les personnes. Cela a donc une influence sur les pronoms personnels et les adjectifs possessifs.

Il lui a dit : « Je viendrai bientôt te rendre visite. »

Il lui a dit qu’il viendrait bientôt lui rendre visite.

4.    Transformation des indicateurs de temps et de lieu :

Quelques exemples :

hier –> la veille
demain –> le lendemain
aujourd’hui –> ce jour-là
la semaine prochaine –> la semaine suivante
ici –> là

Attention :

Le ‘que’ qui introduit le discours indirect doit être répété devant chaque verbe conjugué, tout comme le ‘de’ devant chaque infinitif, s’il remplace un impératif.


Auteursrechten

Contrat Creative Commons
Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale 2.0 Belgique License.